lundi 27 juillet 2015

C'est pas le Pérou... Ah ben si en fait!

Nous voilà donc enfin en Amérique du Sud!



On commence par arriver tard à Lima, et essayer de pas se faire découper en rondelles en sortant de l'aéroport à deux heures du matin. Une fois cette formalité passée, on a quelques jours pour explorer la capitale péruvienne.

Le quartier de Miraflores est assez développé mais il n'y a pas grand chose à voir, en revanche le centre historique est vraiment chouette! On retrouve l'architecture espagnole et la plaza de armas, les églises colorées, les noms de rues chantants. On en profite pour visiter le monastères des dominicains et ses catacombes, et pour goûter à notre premier pisco sour, véritable boisson nationale.









La suite de l'aventure se passe en montagne, dans le parc national du Huascaran. Il est bien connu qu'il faut quelques jours d'acclimatation quand on arrive dans une ville à 3000, mais comme on est plus malins que tout le monde, on se lance à j2 dans une rando vers la laguna 69 à 4700m. C'est magnifique, grandiose, très bleu, bien frais, mais surtout, ça fait mal à la tête!! Ça nous apprendra...








Des le lendemain, on enchaîne sur le fameux trek du santa cruz, soit 4 jours de marche, 3 nuits sous la tente à 4000, et une passe à 4700. Encore une fois, paysages magnifiques, entre les lacs de montagne,les sommets enneigés, le désert et le canyon poussiéreux. Et cette fois, la tête va un peu mieux. Faut dire qu'on est bien encadrés, c'est maté de coca matin et soir! Finalement, on a pas eu froid grâce à nos super duvets, et on a même pris quelques couleurs...enfin surtout les pieds ;)









Dans le coin, il y a aussi des ruines à visiter: Chavin. C'est un complexe datant de 3000 ans et encore partiellement enfoui. Comme c'est pas très connu on est tous seuls avec notre guide sur le site. Il nous montre les systèmes d'irrigation, les labyrinthes pour méditer, comment on se shoot au San Pedro,  un cactus local, bref très intéressant!




Prochaine étape péruvienne: Nazca et ses fameuses lignes. On nous a prévenu, il faut prendre l'avion pour les voir, mais surtout un bon cachet pour pas vomir! 35 minutes de vol à faire des zig et des zags, pencher à gauche puis à droite, ça retourne bien l'estomac. Mais on tient le coup, et on profite de la vue.








A propos de désert, on continue la route plus au sud vers Arequipa. C'est une jolie ville avec de beaux bâtiments en pierre blanche, ça nous fait penser à la Croatie. On se balade dans les ruelles, on flâne, on visite le couvent, bref, on fait nos touristes. On va même déguster la spécialité locale: le cochon d'inde au four! C'est assez tendre, mais ya pas grand chose à manger!












Les alentours d'Arequipa sont magnifiques: volcans, plaines désertiques, steppe, lagunes salées, on en prend plein la vue dans notre bus vers Cusco. Cette fois on a décidé de voyager de jour et on a vraiment bien fait. Enfin presque...ça nous a également permis de profiter de l'odeur des toilettes pendant 12h, de revoir l'intégrale de Taken (d'affilée) mais aussi un film avec Mel Gibson, un autre truc de justiciers et The equalizer! On a heureusement fini par une petite note locale avec 1h de clips péruviens...


Cusco, capitale de l'empire Inca. On a quelques jours devant nous car on attend Pauline et Nico, nos deux copains kayakistes du Laos déjà revus en Nouvelle-Zélande qui arrivent bientôt. Au programme: visite de Qoricancha, ancien temple inca, visite de la cathédrale, balade dans les rues escarpées et bourguignon d'alpaga.







Autour de la ville il y a aussi pas mal de ruines incas, des temples, des forteresses et des complexes agricoles. Vous remarquerez ces murs énormes et parfaitement alignés!













On va également voir les salinas, des terrasses de sel perdues au milieu d'une vallée sacrée, et un atelier d'artisanat de laine où on apprend des trucs supers sur la coloration et le tissage (si si c'était bien!).



Comme on a retrouvé nos compères, il faut fêter ça (et aussi parce que les ruines c'est sympa, mais boire des coups c'est sympa aussi!!) et on passe quelques bonnes soirées à s'enfiler des pisco sour en mangeant du maïs grillé. Les gars sont heureux de partager un burger, et les filles sont plutôt "resto de graines" et tout le monde y trouve son compte.

Faut dire, il faut prendre des forces car un sacré challenge nous attend: le trek du Choquequirao au Machu Picchu... Vous en saurez plus bientôt!