mardi 2 juin 2015

Ile du nord, suite et fin (de la Nouvelle Zélande)

Où nous avions vous laissé? Ah oui, le ferry! Donc nous sommes de retour sur l'île du nord, en espérant avoir un peu plus de beau temps avec l'hiver qui arrive.







 Nous commençons par Cap Palliser où l'on fait ami-ami avec la colonie locale de lions de mer... Oui, ils ne sont pas farouches et clairement c'est leur territoire, même sur le bord de la route!





On continue de remonter, par la Kapiti Coast et ses loooooongues plages de sable, qui manquent peut être un peu de charme. Mais ça faut le coup de remonter car on arrive au Mont  Taranaki , un volcan qui surgit au milieu des plaines et au bord de la mer. Étonnant!




Et surtout, ça veut dire nouvelle rando pour nous. On rencontre Johannes, un allemand surmotivé et équipé pour grimper au sommet enneigé, ce qui n'est pas tout à fait notre cas. Pas grave, on commence avec lui à 6h du matin à grimper cet étonnant volcan.
Bon ok on a arrêté à 2000m, ça devenait vraiment glissant, et on voulait pas se refaire une galère, mais c'était déjà génial et ça ne nous a pas empêché de continuer notre balade en redescendant par un autre chemin.




Comme on n'en a pas eu assez de volcans (et aussi parce qu'on avait adoré), on décide de refaire le Tongariro Crossing qu'on avait déjà fait avec les filles. Mais avant ça, il faut traverser la Forgotten world Highway qui porte vraiment très bien son nom: il n'y a personne, et des "villes" minuscules, et c'est à ce moment précis que le boogievan décide de refaire des siennes, il ne veut plus démarrer. Allons bon, finalement ce n'est que la batterie qui est en train de mourir et qui (on croise les doigts) tiendra encore 3 petites semaines.



Donc le Tongariro, cette fois ci avec delà neige! Il fait un peu plus froid que la dernière fois (-2'C au sommet) mais on a quand même une belle journée et on est ravis!





On continue de remonter tranquillement,on repasse à Kérosène creek et ses sources chaudes, à notre camping de la première nuit, et on arrive dans la Bay of Plenty puis les Coromandel. La météo étant assez changeante, on alterne les journées pluie dans les cafés à se morfondre et les journées soleil à la plage pour se baigner (oui oui!).


Il y a même une plage ou l'eau est chaude et qu'il suffit de creuser. Seul petit bémol, c'est bondé ! Bien sûr on n'oublie pas de pêcher pour se nourrir, même si Antoine a perdu un bout de sa deuxième canne en lançant un peu trop fort dans le lac...(véridique Nico).





Dernière étape de notre beau voyage dans ce pays, le Northland dans le Far north district, autant dire, très loin, très reculé! On en profite pour faire une session kite à Omaha Beach en remontant toujours plus au nord. On part aussi à la pêche à pied pour manger des pipis (haha je vous entends rire petits coquins). Ce sont des coquillages qui a priori s'appellent des tellines chez nous. Donc 3 soirs sur 4: pâtes au pipi!








Enfin, cap Reinga où la mer de Tasman rejoint l'océan Pacifique. Superbe!
Comme il nous reste une semaine avant de partir de chez les kiwis, on redescend cool vers Auckland en repassant sur la côte pour nos dernières heures de pêche.








Il est aussi temps pour nous de nous préoccuper de la vente du boogievan, car oui, on va quand même essayer de le vendre! On contacte donc directement la casse, mais c'est finalement un car dealer qui nous le reprend cash avec tout le matériel dedans. Le boogievan vivra!!



Nos derniers 3 jours sont très humides alors on cherche de quoi s'occuper à l'abri: marché français avec du vrai pain qui croustille, planétarium, musée d'art et même piscine.

Bilan de l'île du Nord:

-les tops:

  • Les phoques à cap Palliser
  • Le mont Taranaki  et le Tongariro sous la neige
  • Des parties de pèche mémorables dans les Coromandels!
  • Le Nord du Nord avec ses dunes géantes
  • Les arbres géants qui font plus de 13m de circonférence mais qui meurent si on marche sur leurs racines...


-les flops:

  • Panne de batterie au milieu de nulle part
  • Des parties de pêche mémorables dans les Coromandels.
  • De la pluie pluie pluie pluie pluie pluie.....






Et pour finir,on lance une nouvelle rubrique: Notre Voyage en Chiffres!
La Nouvelle-Zélande c'était:
85 jours
10855 km à bord du boogievan.
1500 litres de SP91
55 euros par jour et par personne (oui le boogievan n'était pas une affaire).
93 heures de marche
40 h de pêche
15 poissons (dont un requin quand même)
2 cannes à pêche
30 000 000 de moutons
0 kiwis
340 pains aux graines/ciabattas (sans compter ceux de Lili et Camille)
85 paquets de chips
20 écoutes forcées de "caravane" de Raphaël...
11 visites au Pak'n Save
35 jours de pluie ( c'est marrant on aurais dit plus)


Heureusement bientôt des vraies vacances au soleil sur les plages de Tahiti!!!


4 commentaires:

  1. Hello hello, merci pour ce nouveau récit! C'est que je passe relire les anciens tous les jours, si si!
    Profitez encore bien de Tahiti et Moorea. Lov! Florence

    RépondreSupprimer
  2. et au fait, ça avance l'harmonica ?

    RépondreSupprimer
  3. Bravo les copains pour la pêche, les randos, la prolongation de vie du van (c'était pas gagné) et les pasta pipi ! On se retrouve au Pérou ;)

    Pauline & Nico

    RépondreSupprimer
  4. Un très joyeux anniversaire Antoine !!
    De la part des petites diablesses brunes qui te servent de cousines ainsi que de mamie ;)
    Et un gros merci pour les cartes postales !
    Profitez à fond, bisou bisou !!

    RépondreSupprimer